Bien rédiger la rubrique « centres d’intérêt » de son CV

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Dernière rubrique à apparaître sur un CV, celle consacrée aux « Centres d'intérêt » est aussi souvent la rubrique que les candidats soignent le moins. Souvent nommée à tort « Divers », elle peut pourtant s'avérer riche de renseignements et faire toute la différence auprès du recruteur. Si vous y valorisez habilement vos passions, la rubrique « Centres d'intérêt » permettra à l'entreprise de mieux cerner votre personnalité et vos compétences et de démarquer votre profil de celui des autres candidats. 

cv-hobbies-divers-rubriques-specifiques-3

Cet rubrique  a pour objectif d'apporter à votre candidature le « plus » qui fera la différence auprès du recruteur. Reflet de votre personnalité, elle apporte à votre CV un éclairage complémentaire et ne doit donc pas être rédigée à la va-vite. Vous devez aussi sélectionner avec soin les activités qui y figureront, car celles-ci seront peut-être évoquées par le recruteur lors d'un futur entretien d'embauche. 

Les activités sportives, artistiques ou associatives mentionnées doivent être pertinentes du point de vue de l'entreprise auprès de laquelle vous postulez et en adéquation avec le reste de votre curriculum vitae. Surtout, la rubrique « Centres d'intérêt » doit permettre au recruteur de percevoir vos qualités et compétences au travers des activités extra-professionnelles qui vous aurez décidé de valoriser : pratiquer un sport d'équipe en compétition démontre votre esprit d'équipe, faire le tour du monde en voilier votre âme d'aventurier, votre passion pour le marathon votre endurance et votre capacité à vous dépasser, etc. Elles permettent au recruteur d'évaluer si votre profil est celui qui correspond le mieux au poste pour lequel vous postulez.

 

Ce que le recruteur attend : 

Lorsque le recruteur parcourt un CV, chaque information vient enrichir la candidature (de façon positive ou négative) et va lui permettre d’opérer la sélection finale. A lui de décrypter ce que vous avez écrit pour faire ressortir les points-clé de votre parcours, vos compétences, vos qualités ou vos défauts. Les centres d’intérêt doivent obéir à cette logique, tout en respectant l’une des  règles d’or de la création de CV : l’honnêteté. Ne vous forcez pas à parler de volley-ball pour mettre en valeur votre sens de l’engagement par équipe ! Le principe est plutôt de choisir, parmi vos véritables hobbies, ceux qui serviront le mieux votre candidature. N’oubliez pas enfin que le CV prépare l’entretien d’embauche : peut-être partagez-vous une passion commune avec le recruteur ? Ce sera une bonne façon pour ce dernier d’engager la conversation sur un terrain moins convenu et plus détendu.

 

Comment les présenter ? 

Premier principe : évitez les énumérations stériles qui ne donnent pas suffisamment d’informations pertinentes. Vous pensez tout de même pas être le seul à indiquer “lecture, cinéma, sport” ?… Si vous avez besoin de gagner de la place, vous pouvez néanmoins regrouper les items de façon thématique.

Second principe : donnez des détails, restez ancré dans le concret. Présentez précisément vos hobbies : préférez “cinéma contemporain asiatique” à “cinéma”, “romans d’anticipation” à “lecture”. N’hésitez pas à rajouter une courte description à l’intitulé du centre d’intérêt pour donner des informations complémentaires au lecteur.

 

A éviter : 

N’hésitez pas à ajouter à votre CV des activités très individualistes, comme le jogging ou la philatélie. Si elles ne prouvent pas votre esprit d’équipe, elles évoquent d’autres qualités malgré tout. Par contre, évitez de mentionner dans votre candidature que vous êtes engagé dans un groupe religieux ou un parti politique. Ces prises de position n’ont pas leur place sur votre CV.

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires