faire son choix entre pc vs mac – choisir pc ou mac

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Mac ou PC ? Voilà la question qui revient souvent quand vous vous lancez dans le désir fou d’acheter un ordinateur. Mais que répondre quand on y connaît rien ? Pas facile de choisir aussi le modèle. Voilà quelques bonnes raisons qui vous expliquent pourquoi il vaut mieux acheter un mac. Ainsi, vous comprendrez mieux les adeptes de la pomme qui sont crazy de leur ordi !

Certes, on sait tous qu’Apple est une marque de luxe. Il n y a qu’à voir le prix des imac et des macbook pros : le double d’un bon PC. Alors, oui, acheter Mac, c’est un geste conséquent. Il ne faut pas le faire à la légère, mais penser à la durée et à la longévité de l’appareil. Les macs sont deux fois plus chers mais durent aussi bien plus longtemps que leurs concurrents directs.
Sécurité garantie !

Impossible de dire que vous n’avez jamais eu de virus avec votre PC. C’est pire qu’une ruche de miel pour attirer les abeilles. Aussitôt un virus supprimé, l’ordi reformaté, un autre s’en vient ! Sur Mac, exit les virus. Ils sont très rares. Bye bye aussi aux spywares (les logiciels espions qui se logent dans votre ordi) qui pullulent sous Windows.
Parfait pour surfer en toute tranquillité sur le web ! Plus de frayeurs à utiliser votre carte bancaire même sur des sites protégés.

En toute confiance…

Autre raison d’acheter Mac : sa fiabilité ! Ces machines sont très sûres et de qualité. Elles tombent rarement en panne. Les mac défectueux ne courent pas les rues. La fabrication de ces bécanes est excellente. La fiabilité du système offre une sécurité plus que confortable et très appréciable pour vos données que vous désirez conserver (photos, fichiers musicaux ou vidéos…).

Rapide et silencieux !

Les démarrages très lents (faisant passer votre ordi pour un dinosaure) de votre PC ne vous manqueront plus après avoir pris goût à la vitesse de la lumière de démarrage d’un mac ! Quel bonheur ! Le bruit de ventilateur ne manque pas non plus quand on passe à un mac. Un silence qui peut surprendre au début, muais qui, à la longue est très appréciable.
Et puis, à chaque manipulation sur votre PC, c’était comme si vous lui demandiez de grimper l’Everest. Et cela empirait au fil des années. Avec un mac, pas de souci. La rapidité est son crédo. Il sera si rapide, qu’il pourra rivaliser (enfin presque) avec la rapidité de votre cerveau et vous aurez du mal à le suivre !
Fini les plantages permanents, les bugs qui se multiplient : les adeptes de mac ne savent pas ce qu’est un plantage (langage inconnu pour eux). Vous allez enfin pouvoir travailler sans coller des « control S » toutes les deux minutes dans la peur que cela plante et pour éviter de tout recommencer !

Un mac tout beau !

Niveau ergonomie, trackpad, clavier, écran, les mac sont les rois, sans comparaison aucune ! Ils surpassent tous les PC et autres ordinateurs. Et puis l’esthétique du mac est absolument superbe. Lorsque l'on achète un Mac, on a déballe un petit bijou : le packaging est d'une grande qualité, le souci du détail n’est pas épargné, et quand on tient enfin l’objet tant désiré, impossible d’être déçu. Doux au toucher et finitions parfaites : on sait qu’on l’a payé cher, mais que cela vaut le coup !

Hyper facile d’accès…

Un Mac est basé sur Mac OS X, c’est son système d’exploitation. Il s'agit de l'OS, le programme qui permet d'utiliser l'ordinateur, comme Windows ou Linux pour d’autres ordinateurs. Ce programme est très simple à utiliser et c’est un autre gros avantage des mac. Idéal pour débutants ou même confirmés. On effectue les tâches simples et habituelles (traitement de texte, photoshop, consultation des photos, montage vidéo, surf sur internet, lecture des mail…)?avec facilité ! En fait, on passe plus de temps à faire ce que l’on doit faire (travailler ou s’amuser) qu’à gérer les problèmes de fonctionnement de son ordinateur… Et on apprécie !
Autre bonus : le mac accepte tout ce qui vient de PC : les clés, les CD, les DVD, les fichiers envoyés par mail… On peut aisément insérer un mac dans un réseau PC, alors que l’inverse est impossible !

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires