citation sur la jalousie des gens – jalousie en amitié et amoureuse

Catégorie: | Tags: Non classé

 

voici quelques citation sur la jalousie des gens, la  jalousie en amitié ou amoureuse :

 

La jalousie est une telle passion, qu'il vient un moment où sur la trace d'une trahison, on entrevoit, on pressent une telle jouissance dans la vengeance qu'on est désappointé de trouver innocente la femme que l'on soupçonnait. [Alphonse Karr

 


 

Les femmes ne peuvent jamais se décider entre la fierté d'inspirer de la jalousie et l'ennui d'en supporter les conséquences. [Etienne Rey]

 


 

La jalousie est de toutes les maladies de l'esprit celle à qui le plus de choses servent d'aliment et le moins de choses de remède. [Montaigne]

 


 

La renommée est un instrument à vent que font résonner les soupçons, les jalousies, les conjectures. [William Shakespeare]

 


 

La jalousie d'autrui a, du moins, cet avantage parfois de nous faire découvrir notre propre bonheur. [Charles Regismanset]

 


 

La générosité incite à la jalousie. Plus les cadeaux sont acceptés avec plaisir, plus on regrette de les avoir faits. Ils vous éclipsent. [Henri Fauconnier]

 


 

La jalousie est un monstre qui s'engendre lui-même et naît de ses propres entrailles. [William Shakespeare]

 


 

La jalousie ne serait-elle pas un stimulant, une des ruses de la satiété ? [Natalie Clifford Barney]

 


 

La jalousie voit tout, excepté ce qui est. [Xavier Forneret]

 


 

La jalousie ne permet jamais de voir les choses telles qu'elles sont. Les jaloux voient le réel à travers un miroir déformant qui grossit les détails insignifiants, transforme les nains en géants et les soupçons en vérité. [Miguel de Cervantès]

 


 

La jalousie qui se tait s'accroît dans le silence. [Friedrich Nietzsche]

 


 

Toute jalousie est sans profit, car en cherchant ce qui peut nuire à autrui, elle perd de vue son propre intérêt. [Démocrite]

 


 

La jalousie naît toujours avec l'amour, mais ne meurt pas toujours avec lui. [François de La Rochefoucauld]

 


 

Le remède de la jalousie est la certitude de ce qu'on craint, parce qu'elle cause la fin de la vie ou la fin de l'amour. [François de La Rochefoucauld]

 


 

La jalousie est pour la raison et le coeur ce que le cancer est pour le corps. [Emmanuelle Arsan]

 


 

La jalousie, passion éminemment crédule, soupçonneuse, est celle où la fantaisie a le plus d'action ; mais elle ne donne pas d'esprit ; elle en ôte. [Honoré de Balzac]

 


 

La jalousie n'est pour une femme que la blessure de l'amour-propre. [Anatole France]

 


 

La jalousie est le plus grand de tous les maux, et celui qui fait le moins de pitié aux personnes qui le causent. [François de La Rochefoucauld]

 


 

Il faut dans la vie, Assaisonner l'amour d'un peu de jalousie. [Jean-François Regnard]

 


 

Il n'est de désir que dans la jalousie. [Jacques Attali]

 


 

Les femmes sont jalouses de tout, et même du malheur. [André Suarès]

 


 

La jalousie d'un coeur de femme est l'obscure terreur que sa joie doit finir. [Madame de Maintenon]

 


 

Non seulement on est jaloux dès qu'on aime, mais on est jaloux avant d'aimer. [Madeleine Chapsal]

 


 

Un jugement négatif vous satisfait plus encore qu'une louange, pourvu qu'il respire la jalousie. [Jean Baudrillard]

 


 

Il arrive un temps dans l'éducation de tout homme où il acquiert la conviction que la jalousie est de l'ignorance ; que l'imitation est du suicide ; et que, pour le meilleur et pour le pire, il doit en prendre sa part. [Ralph Waldo Emerson]

 


 

Soif et concupiscence vont de pair ; partage et jalousie font mauvais ménage. [Jacques Lamarche]

 


 

L'indifférence est peut-être la forme la plus raffinée de la jalousie. [Eugène Cloutier]

 


 

Les jaloux sont comme les fous et les ivrognes, ils ne se rendent jamais compte de leurs souffrances. La jalousie provient d'un manque de confiance non pas envers l'autre, mais envers soi-même. [Eugène Cloutier]

 


 

Tel est bien le malheur profond de la jalousie que de ne pouvoir s'exprimer sans attirer la haine ou le mépris. [Eugène Cloutier]

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires