les meilleurs citations et commentaires de Louis Aragon – poèmes

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Une liste non exhaustive des meilleurs citations et commentaires de Louis Aragon :

A toute erreur des sens correspondent d'étranges fleurs de raison.
extrait du Paysan de Paris.

Certains jours, j'ai rêvé d'une gomme à effacer l'immondice humaine.
extrait du Journal du surréalisme.

C'est par le travail que l'homme se transforme.
extrait d'un article dans l'Humanité.

Elle était brune elle était blanche, ses cheveux tombaient sur ses hanches.
extrait du poème Bierstube Magie allemande.

En France tout finit par des fleurs de rhétorique.
extrait du Libertinage.

Il n'y a pas d'amour heureux mais c'est notre amour à tous les deux.
extrait de La Diane Francaise, Seghers 1946.

Il y a des choses que je ne dis à personne, alors elles ne font de mal à personne.
extrait du Fou d'Elsa.

Il y a plusieurs manières de se tuer : l'une est d'accepter absurdement de vivre.
extrait de Théâtre et Roman.

Je suis plein du silence assourdissant d'aimer.
extrait du Fou d'Elsa.

La critique, c'est le bagne à perpétuité.
extrait du Traité du style.

L'avenir c'est ce qui dépasse la main tendue.
extrait du Fou d'Elsa.

L'enfer existe ; il est la part du plus grand nombre.
extrait des Yeux et la Mémoire.

Le plus complet abandon règne dans l'amour.
extrait de la revue Littérature – Décembre 1920.

Le silence a le poids des larmes.
extrait du Domaine privé.

Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard.
extrait d'Il n'y a pas d'amour heureux.

Les raisons d'aimer et de vivre varient comme font les saisons.
extrait des yeux d'Elsa.

O mer amère, ô mer profonde, quelle est l'heure de tes marées,
Combien faut-il d'années-secondes à l'homme pour l'homme abjurer.
extrait de J'arrive où je suis étranger.

Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes.
extrait des yeux d'Elsa.

Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire.
extrait des yeux d'Elsa.

Tout ce qui n'est pas moi est incompréhensible.
extrait de la revue Littérature – Mai 1920.

Qui a le goût de l'absolu renonce par là au bonheur.
extrait d'Aurélien.

Un beau soir l'avenir s'appelle le passé c'est alors qu'on se tourne et qu'on voit sa jeunesse.
extrait du Nouveau Crève-coeur.

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires