l’assurance voiture au tiers – choisir une assurance auto au tiers

Catégorie: | Tags: Non classé

 

L'assurance au tiers est le minimum obligatoire pour assurer son véhicule. L'assurance au tiers correspond à une assurance responsabilité civile spécialement déclinée pour le secteur de l'automobile.

L'assurance au tiers aussi appelée assurance responsabilité civile automobile est une obligation en France. Elle est la formule minimum pour rouler sur les routes du réseau public. Par respect des autres conducteurs et piétons, elle permet de régler les éventuels dégâts occasionnés lors d'un accident. Cette assurance a comme principal avantage d'être peu chère mais en contrepartie, elle couvre uniquement les dommages corporels ou matériels causés à un tiers, d'où son nom d'assurance au tiers.

Une obligation minimum

L'assurance au tiers est une obligation. Elle couvre lors d'un accident les frais consécutifs à la constatation de dégâts corporels et matériaux subis par des tiers. Ces « tiers » peuvent être soit les passagers de la voiture adverse soit les passagers de la voiture assurée. L'assurance au tiers est une assurance de base. Elle ne garantit pas les dommages au véhicule de l'assuré si ce dernier est dans son tort. S'il n'est pas dans son tort, sa compagnie d'assurance pourra le cas échéant se retourner contre la partie adverse pour qu'une prise en charge financière des dégâts sur le véhicule assuré soit effective.

En dehors du cas classique de l'accident de la route, l'assurance au tiers ne garantit pas non plus les dégâts engendrés suite à du vandalisme sur la voiture de l'assuré (vol d'auto-radio, phares endommagés, pneus d'été crevés…) puisque dans ce cas, les auteurs des méfaits ne sont pas connus. Généralement, l'assurance au tiers de base est associée à une garantie protection juridique ainsi qu'à une garantie assistance ou bris de glace. Si le véhicule est volé ou s'il prend feu, l'assurance ne remboursera rien si le contrat est limité au tiers.

Comme on le voit, l'assurance au tiers permet de rouler en répondant aux impératifs fixés par la loi et le code des assurances sur le réseau routier mais ne couvre absolument aucun risque concernant le véhicule lui-même. Si le tiers n'est pas identifié, l'assuré ne peut rien intenter et rien prétendre pour réparation de son véhicule.

L'assurance au tiers : pour quelles voitures ?

L'assurance au tiers étant un minimum, elle convient principalement à l'assurance de voitures de faible valeur. Si la voiture est volée ou détériorée, son propriétaire ne pourra prétendre à aucun remboursement de quelque sorte. Si le véhicule est de valeur ou s'il est côté un temps soit peu à l'argus, il est préférable de le couvrir avec une Assurance tous risques dont les garanties sont largement plus étendues (dommages corporels et matériels causés aux tiers plus tous les dommages causés sur son propre véhicule, que le conducteur soit en tort ou non). Généralement, l'assurance au tiers est choisie par la grande majorité des jeunes conducteurs qui disposent d'une vieille voiture. Le prix de l'assurance est ainsi acceptable malgré les surprimes demandées aux jeunes conducteurs.

Le saviez-vous ?

Depuis la loi du 5 juillet 1985, même en cas de vol d'un véhicule, tous les dommages causés par un véhicule assuré conduit par une personne non autorisée sont garantis par l'assureur du véhicule.

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires