Lettre de réconciliation / pardon avec un ami – lettre d’excuse

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Après une dispute avec un(e) ami(e), vous souhaitez vous réconcilier ? Voici des exemples de lettre qui pourront vous aider.

 

 

 

J’espère de tout cœur que, malgré notre récente dispute, tu voudras bien lire cette lettre et ces quelques mots que j’ai voulu t’adresser en cette période difficile que nous traversons.

Depuis quelques jours, je suis particulièrement préoccupé par cette histoire et très peiné d’en être arrivé à ce point-là avec toi. Tu es un ami très important à mes yeux et perdre cette amitié serait une grande souffrance pour moi, tu le sais.

L’autre jour, je me suis laissé emporter par ma colère et je n’ai pas su peser mes mots. Je le regrette amèrement à présent et j’aimerais pouvoir faire machine arrière et effacer mes paroles. De ton côté, tu n’as rien fait pour éviter cette dispute.

T’es-tu un seul instant mis à ma place ? Je me suis senti piégé, je n’ai pas su comment réagir et ton comportement m’a vraiment peiné. Je ne t’ai pas reconnu et j’ai réagi en conséquence.

Sache que je ne t’en veux absolument pas et que je suis prêt à m’excuser de vive voix si cela peut te soulager.

Je pense sincèrement que nous pouvons trouver un terrain d’entente et j’espère que tu ne resteras pas insensible au contenu de cette lettre.

 

 

 

 

 

Cher/chère (indiquer le prénom)

J'ai décidé de prendre la plume pour t'exprimer ce que je ressens.Excuse-moi de ne pas avoir entrepris de tout te dire oralement, mais il me semble moins difficile dedésamorcer cette situation par écrit.

Depuis, notre dispute, je me sens comme amputé(e) d'une partie de moi-même. Cette position m'a obligé(e) àm'interroger sérieusement sur le fond de notre altercation.

Après réflexion, je suis d'accord avec toi ; tu avais raison lorsque tu as dis que (indiquez l'objet de la dispute). Sur le coup, cette vérité prise de plein front m'a déplu(e) ; j'ai d'ailleurs très mal réagi(e). Du reste, je n'aurais jamais dû te dire  (indiquer les choses que vous regrettez d'avoir dites).

Je ne veux pas qu'un sujet aussi futile gâche notre amitié. Tu es l'une des personnes les plus importantes de ma vie. J'ai besoin de toi, de ton avis, de ton affection au quotidien.

J'aimerais que nous repartions sur de nouvelles bases. Je ne veux pas ignorer cette dispute.Je dois apprendre à entendre ton opinion, que je sois d'accord ou non, surtout quand tule dis pour mon bien.
Si je ne l'ai pas compris sur le moment, sois sûr(e) que je l'ai dorénavant assimilé. Je m'engage envers toi, au travers de cette lettre à ne plus l'oublier. Je compte d'ailleurs sur toi, si tu acceptes ces excuses,pour fermement me le rappeler si un jour je venais à déraper à nouveau.

Je souhaite rapidement te revoir afin que nous puissions en parler de vive voix, maintenant que tuconnais mon sentiment à ce sujet.

A bientôt j'espère.

 

 

 

 

Je t’écris cette lettre pour que l’on se réconcilie. Toi et moi nous ne nous parlons plus depuis plusieurs jours. Et je dois t’avouer que cela me pèse. Voilà pourquoi je fais un premier pas vers toi, un pas vers notre réconciliation…Si tu le veux bien.

Les disputes et conflits font partie de la vie. Tout le monde connaît des ruptures et des périodes de crise : une dispute entre amis, les conflits de couple ou des tensions familiales.
Se disputer me semble normal. Deux amis qui s’apprécient vraiment et qui sont vrais l’un avec l’autre connaissent forcément des périodes de désaccord.

Savoir se réconcilier et savoir pardonner à l’autre c’est un geste d’amour et d’amitié envers soi-même et envers autrui.
Une relation se construit à deux et je crois que chacun à sa part de responsabilité dans ce qui se joue dans cette relation.
Pour ma part, j’assume, aujourd’hui, totalement et sincèrement ma part de responsabilité dans notre conflit, ma part d’erreur.

Je te prie de m’excuser si je t’ai blessé par mes mots ou gestes.
Je te demande pardon si tu as vécu ce que j’ai pu dire comme des insultes ou comme du mépris.
Là n’était pas mon attention. Sache que même si tu as, peut-être, des doutes, aujourd’hui, je t’estime et te respecte beaucoup. Tu es une personne qui compte beaucoup pour moi. Nos difficultés relationnelles sont dures à vivre pour moi.

Je culpabilise beaucoup du mal que j’ai pu te faire. Je ne sais pas comment me faire pardonner.

 

 

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires