lettre de motivation pour surveillant de college – exemple gratuit

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Des exemples gratuit de modèles de lettres de motivation pour des candidatures spontanées où  des réponses à des offres de poste de surveillant de college  :


 

 

Votre Prénom NOM
Votre adresse complète
Téléphone / Email…

NOM DE LA SOCIETE
Adresse de la société

Date

 

Objet: Candidature pour un poste de surveillant de college

Madame, Monsieur,

Ayant été informé de votre volonté de recruter de nouveaux surveillants pour travailler au sein de votre collége [ nom du collége ], j'aimerais offrir mes services en tant que tel.

Actuellement étudiant en [ formation ], je suis à la recherche d'un emploi pouvant m'aider à financer une partie de mes études. Ayant un emploi du temps relativement souple, je suis assez souvent disponible et peux ainsi assurer les rondes de surveillances des intercours de vos élèves.

Sérieux, dynamique et volontaire, je suis à votre disposition pour vous rencontrer prochainement et envisager avec vous l'opportunité d'une future collaboration.

Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien accorder à ma candidature et vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.
 

 

Signature

 

 

 

 

 

Votre Prénom NOM
Votre adresse complète
Téléphone / Email…

NOM DE LA SOCIETE
Adresse de la société

Date

 

Objet: Candidature pour un poste de surveillant de college

Madame, Monsieur,

Suite à votre annonce parue dans le (préciser), je vous propose ma candaditure pour le poste de surveillant de collège.

Titulaire d'une licence, j'aime le contact avec les jeunes, les adolescents et l'enseignement.

De plus, je suis dynamique, à l'écoute, polyvalent, j'ai le sens du contact, je sais prendre des décisions et je peux aussi gérer des conflits.

Dans l'attente de vous rencontrer afin de vous argumenter de vive voie mes multiples motivations, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes respectueuses salutations.

Signature

 

 

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires