location appartement : acheter un studio pour le louer – conseil

Catégorie: | Tags: Non classé

 

L’achat d’un studio pour le mettre en location constitue souvent le premier investissement locatif d’un particulier. La location de studio est très recherchée et le prix d’un studio est plus accessible que le prix d’un appartement ou d’une maison. Le studio constitue donc le logement idéal pour un investissement immobilier avec une bonne rentabilité.

Achat de studio

L’achat d’un studio pour le mettre en location permet de commencer à investir dans l’immobilier en limitant l’argent à débourser. En effet, les petites surfaces comme les studios restent plus abordables au niveau du prix d’achat.

De plus, commencer avec un petit investissement vous permettra de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Vous pourrez ainsi diversifier vos placements (bourse, assurance vie, livret épargne, or, etc.) et diversifier vos investissements locatifs ce qui constitue une bonne stratégie d’investissement immobilier.

En effet, il est préférable d’être propriétaire bailleur de plusieurs studios que d’une maison. D’une part, cela permet de répartir ses achats de studios dans le temps, plutôt que d’acheter une seule maison au même moment. D’autre part, cela permet de répartir le risque de vacances locatives.

Pour que l’achat d’un studio soit un bon placement, il faut que le studio dégage une bonne rentabilité locative. Pour cela, il ne faut pas acheter un studio à n’importe quel prix et il faut également bien choisir le lieu où acheter son studio.

Location de studio : forte demande locative

La demande locative est soutenue dans de nombreuses villes. Le studio est un logement très convoité, en particulier par les étudiants. Passer une petite annonce dans les journaux vous facilitera la vie. Vous n’aurez donc pas trop de mal à trouver un locataire dans les grandes villes comme Paris, Lyon ou Marseille où les studios sont très recherchés.

Identifiez les villes où la demande en petite surface est importante comme dans les villes à forte proportion d’étudiant (Toulouse, Rennes, Nantes, Grenoble, Lille, Montpellier, etc.) et investissez dans des studios proches des résidences universitaires et des grandes écoles. En France, il manque de nombreux logements pour étudiant.

Vous devez éviter les villes saturées en location défiscalisée. Et si vous décidez d’acheter un studio neuf, il vaut mieux le faire par vos propres moyens et étudier vous même la possibilité de bénéficier d’une défiscalisation en loi Scellier plutôt que de passer par une société de défiscalisation immobilière.

Quand acheter un studio pour le louer ?

Il est important d’acheter un studio lorsque les prix de l’immobilier ne sont pas au plus haut, sinon la rentabilité locative serait médiocre. Surveillez donc le prix au mètre carré moyen des studios dans la ville ou le quartier dans lequel vous souhaitez investir et son évolution dans le temps.

Un investissement immobilier n’est souvent rentable qu’après plusieurs années de location. Vous devez donc avoir une idée assez précise de l’évolution de la qualité du studio que vous allez acheter et de l’évolution future du marché de la location de studio, voire du marché de la vente pour prévoir une revente dans plusieurs années.

Si vous achetez un studio près d’une université, vous aurez plus de chance de rapidement trouver un étudiant intéressé par la location de votre studio en juillet ou en août, juste avant la rentrée scolaire de septembre.

Inconvénients avec la location de studios

Le studio est souvent un logement temporaire (étudiant, difficulté temporaire pour une location plus grande, récent divorce ou séparation, etc.). Il faut donc vous attendre avec l’investissement dans des très petites surfaces comme les studios à une forte rotation des locataires.

Cette forte rotation des locataires peut également entraîner une moins grande attention sur l’entretien du bien. Il faut donc prévoir du temps pour gérer les changements de locataire et les quelques travaux d’entretien nécessaire pour ne pas que votre studio se détériore. Si vous préférez diminuer le risque d’une telle gestion locative, optez plutôt pour des petits appartements (type F2 ou petit F3).

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires