mot de condoléances pour un décès – message pour un ami

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Vous venez d'apprendre une disparition et vous souhaitez envoyer vos condoléances à la famille du défunt. Voici plusieurs exemples…

 

Le malheur qui vient brutalement de vous frapper nous laisse confondus de chagrin.
Nous n'avions pas la force de vous appeler en ces moments, ne trouvant pas quels mots pourraient inverser le cours inexorable du destin.
Que peuvent les mots pour dire notre peine inexprimable?
Nos coeurs pleurent auprès des vôtres et vous gardent toute leur tendresse.
Affectueusement.

 

 

Cher ami,

Nous ne trouvons pas les mots pour dire notre douleur quand nous avons appris le décès de Linda. Elle était notre amie, notre confidente et il ne sera pas possible de combler le vide qu’elle nous laisse ni d’apaiser la souffrance que nous ressentons.

 


 

Cher ami,

Nous n’oublierons jamais sa joie de vivre, son entrain et les longues heures passées à ses côtés.
Nous pensons très fort et nous t’adressons nos condoléances les plus sincères.

 


 

Cher ami,

Perdre un être proche, c’est perdre un peu de soi-même. Lorsque j’ai connu cette épreuve, lors du deuil de mon mari, j’ai eu l’impression pendant des semaines de m’enfoncer dans un abîme sans fin.
Les proches qui m’entouraient m’ont progressivement aidé à reprendre goût à la vie, je serais bientôt à tes côtés, en attendant permets-moi de t’exprimer par cette lettre mes sentiments de sympathie attristée.

Je t’embrasse de tout mon cœur.

 


 

Toute notre famille est très attristée par la brutale disparition de <…>. Soyez assuré de notre sympathie et de notre soutien dans cette douloureuse épreuve que vous traversez.

 


 

C'est une bien triste nouvelle que nous venons d'apprendre. Le départ de <…> résonne en nous comme un cruel coup du sort. Nous garderons pour lui la même affection que nous vous envoyons aujourd'hui. 

Bon à savoir :

Les condoléances sont à rédiger à la main et peuvent être écrites sur une carte de correspondance.

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires