poème humoristique pour un départ à la retraite – humour et poésie

Catégorie: | Tags: Non classé

 

quelques  beaux poémes humoristique pour un départ à la retraite :

LA RETRAITE.


Enfin, après tant d'année de dur labeur,
l'heure est arrivéede ne plus être [ métier ]
La liberté, ne plus travailler,
mais c'est dur d'arrêter.

Quand toute votre vie,n'a été façonnée,
oeuvrée, employée, a besogner.
Mais la page est tournée.
On va mettre la main a la pâte, pour s'occuper.
Différemment, on va faire, ce dont on toujours eu envie,
se donner de la peine, pour piocher.
Et avoir de belles fleurs cet été.

Ouvrager, restaurer, des petits trucs usés.
Se promener, visiter le monde entier.
Mais pas trop dépenser, car l'argent est vite avalée.
Se préoccuper de sa famille avec facilité,
puisque notre disponibilité, n'est plus privé.

On va faire des loisirs, des amis, familiers
et tous ce que l'on voulait faire, avec volonté,
témérité, on va s'y employer.

Au début on va se sentir un peu perdu,c'est évident.
On a jamais rompu le travail, même en état grippal.
Mais là, ça y est on est plus enchaîné
si on s'ennuie, on peut toujours aider
une association humanitaire, ou des écoliers.

Mais le plus important, on n'a plus a pointer.
A dire, le pourquoi du comment, quand on a crevé.
Ah ça va avoir du bon, et puis les années on passé
c'est tout juste, si on a vu les enfants grandir, évoluer.

On était souvent irritable, car fatigué,
l'on va se laisser glisser avec sérénité,
porter, se traîner, se transformer,
pour leur offrir, pas un passé….
mais un avenir modifié.

Les beaux jours vont arriver, on va exploiter,
tirer parti, s'enrichir, de ce que l'on a pas pu exploiter.
Utiliser ce don on a appris, pour faire pousser,
progresser, nos petits-enfants, rendre service,
deviendra une priorité.

Et puis on n'est pas vieux, donc merci la VIE,
pour cette RETRAITE servie, au bon moment,
qui nous grandit,
car nous avons quand même travaillé sans répit.

 


 

Vivre en retraite

Quand je serai mise à la retraite,
Quand on ne voudra plus de mes compétences,
Quand on me trouvera non performante,
Quand mes primes d'ancienneté,

Coûteront trop cher à mes employeurs,
Alors je partirai vers d'autres cieux….
J'irai vers d'autres inconnus,
Je ne cesserai pas d'en rencontrer,

Je bavarderai, partagerai les rires
Les larmes et les petites bouffes..

Quand je serai à la retraite,
Je continuerai à vivre,
A aimer les gens…
Retraité ne veut pas dire sans domicile fixe!…

J'aurai moins d'argent,
Mon salaire divisé par deux,
Mes charges le seront aussi,
Je ne paierai que deux pans des murs de mon appartement,

Je répondrai seulement au téléphone
Je n'appellerai pas,
Je ne donnerai que la moitié de
mon adresse, ainsi les huissiers

ne me trouveront pas….
Les retraités nouveaux sont astucieux,
Vous aussi vous aurez des idées,
Lorsque vous y serez…

 


 

Un nouveau jour se termine, je me sens lassé.
Dix-neuf mai deux mille quatre, tôt dans la nuit,
Les grillons chantent leurs mélodies, le vent aussi.
Et moi ? Et moi je suis un retraité. Un retraité.

Je suis un retraité.

Mon corps réclame le repos, mon esprit aussi.
Le repos. Le repos face à se monde, face à ces gens.
Un peu plus de légèreté pour un envol, un sentiment.
Surtout, moins de cette fatigue, cette asphyxie.

Je suis un retraité.

S’allonger sur une chaise longue doucement, serein,
Et goûter à la lumière des étoiles, aux caressent du vent,
A ces émotions profondément oubliées de notre vie d’enfant,
Ces souvenirs d’innocence, testament d’un passé trop ancien.

Je suis un retraité.

Revoir sa vie passer, ses joies, ses regrets, ses sentiments.
Je sens remuer en moi toutes ces émotions, ces désirs.
Choisir définitivement sa dernière volonté, choisir
Celle qui nous fera refuser les autres tristement.

Je suis un retraité.

Il n’est pas nécessaire de vivre toute la vie, toute sa vie,
Pour en être lassé : la comprendre est bien pire tourment.
Tu viendras me chercher, n’attends pas trop longtemps.
Je suis un retraité dans mon corps, dans mon esprit.

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires