poeme pour anniversaire : 80 ans – joyeux et bon anniversaire – poésie

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Vous faites vous-même vos cartes de voeux et vous manquez d'imagination quand vient le temps d'écrire le poeme d'anniversaire ?  Eh bien, voici des Poémes "tout prêt" qui vous faciliteront énormément la tâche quand vous serez en panne d'idées  :

 

Papa,

Regarde autour de toi, nous sommes tous là
Ta famille, tes enfants, tes amis, tous autour de cette table réunis

Ils sont venus pour toi, te fêter et témoigner la joie
De te voir si bien vieillir, de nous avoir aidé à grandir

80 années sont passées, dont la moitié à nous élever
80 mille fois nous te disons merci, pour ces années, pour ta vie

Nous aimerions à notre tour, être là, auprès de toi chaque jour
Te montrer que ce tu nous a donné et à nos enfants le partager

Sans soucis tu peux enfin t’asseoir, profiter du soleil, des beaux soirs
Te reposer auprès des tiens et tes amis
Toujours à tes côtés comme tu le fus pour nous, comme tu nous l’as appris

Aujourd’hui tous ensemble, heureux et fiers
Nous nous sommes réunis pour te dire

Cher papa joyeux anniversaire

 


 

Chère grand-maman,
Que nous aimons tant,
Votre tendresse nous émeut chaque jour,
Nous voudrions vous garder avec nous pour toujours. 

Telle une lanterne,
Vous éclairez nos vies,
Malgré quelques cernes,
Et quelques envies.

En ce jour si heureux,
Nous souhaitons ce voeu pieu,
De garder une grand-mère en pleine santé,
Remplie de vivacité. 

Que de bonheur reste encore à venir,
Vous n'êtes quand même pas sur le point de mourir.
Rire est le meilleur des remèdes,
Comme le disait si bien Archimède.

Amour et sincérité,
De toute une famille d'alliénés,
Nous vous adorons de tout notre coeur,
En espérant que n'arrive pas votre heure. 

Bonne et heureuse anniversaire
Chère Grand-mère.

 


 

80 ans c’est la vieillesse
Vous diront les esprits chagrins
Qui engrangent avec tristesse
Plutôt l’ivraie que le bon grain .

Quatre fois vingt ans dit le sage
Marchant sur le chemin de vie
Sachant accepter sans ambages
Le soleil autant que la pluie .

Et savoir garder à cet âge
Le bleu pur de son œil d’enfant
C’est alors le plus bel hommage
Que l’on peut faire à ses vieux ans .

Qui ne sont pas vieux dans la tête
Où les idées vont gambadant
Cependant que le corps s’entête
A nous trahir fidèlement,

Que se rouille la mécanique
Et que grincent nos pauvres os
Lorsque résonne la musique
Des « jamais plus » en trémolos .

80 ans, c’est l’opulence
Des souvenirs, moissons du temps
Ce temps qui fait la révérence
A la folie de nos vingt ans .

80 ans, on se retourne,
On voit le chemin accompli
Dieu, comme les aiguilles tournent :
C’est hier, qu’on était petit !

Que de travail que de souffrances,
Mais aussi que de pures joies :
L’amour reçu pendant l’enfance
Puis créer sa famille à soi .

80 ans, c’est la tendresse
De ses enfants tous réunis
On voit l’avenir en promesses
De bonheur pour tous leurs petits,

On est devenu patriarche
Tel Booz ou bien Jérémie
Cela vous met le cœur en marche
Quand le moral est compromis .

80 ans, pourquoi se plaindre
Quand la vie nous a tant offert :
Famille et amis, qui peut geindre
Quand la table a tant de couverts ?

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires