quel est le meilleur moment pour acheter un billet d’avion

Catégorie: | Tags: Non classé

 

C’est le souhait de tout voyageur, le saint-Graal : payer le moins cher ce qui coûte le plus dans le budget de tout voyageur.

Pas facile certes. Néanmoins, il y a tout de même une méthode à suivre pour dénicher le billet le moins cher.

billet-avion-pas-cher

Réservez à l'avance ou en dernière minute : jouez l'extrême : 

"A l'avance" signifie 4 mois minimum et "la dernière minute" est conseillée pour ceux qui n'ont pas d'impératif de dates, qui peuvent partir sur un coup de tête ou plutôt sur la bonne promo. Pour les vols secs, le plus longtemps à l'avance est le mieux ; pour les offres de séjours, plutôt en dernière minute en commençant vos recherches déjà 2 semaines avant. Chaque jour, vérifiez les tarifs. Quitte à changer de destination au dernier moment. L'imprévu a du bon !
 

Sélectionnez la bonne date et réservez à la bonne heure : 

Billet moins cher :

  • en partant en jour de semaine (hors week-end) ; soyez toujours flexible sur les dates : à deux jours près le prix peut perdre 20%.
  • en heures creuses (surtout pour les vols réguliers domestiques).
  • en choisissant le même jour de la semaine pour le départ et le retour ;
  • et en restant sur place la nuit du samedi ;
  • en réservant la nuit : les lève-tôt ont tout bon. Chez Go Voyages et Last Minute, on ne vous facture aucun frais de dossier si vous réserverz entre 4h et 6h du matin. Entre 23h et minuit, c'est 20€ en plus. Les frais de dossier dépendent de l'heure effective de réservation et sont généralement calculés par trajet. Sachez par ailleurs que vous ne connaissez leur montant qu'en toute fin de réservation, c'est-à-dire à la dernière étape du processu d'achat.
  • attention à l'option assurance :elle est parfois précochée ; si vous payez avec votre carte bancaire, il est probable que celle-ci inclut différentes garanties "voyage" (annulation, perte de bagages, retard, vol,…). 

 

Si vous le pouvez, voyagez hors saison : 

Pendant les vacances scolaires (surtout les vacances d'été et la période de Noël/Jour de l’an), les prix s’envolent. "Si vous pouvez voyager hors saison, faites-le ! Vous économiserez sur les billets d’avion et le logement. Si ce n'est pas possible, essayez de partir un jour de semaine pour éviter les tarifs les plus hauts du week-end". Évitez aussi les événements particuliers comme les carnavals de Rio ou de Venise, le Nouvel An chinois, les coupes du monde…

 

Utilisez les comparateurs de prix : 

Avant de partir, traquez les promos des spécialistes du secteur en vous abonnant à leurs newsletters (Travelzoo, Promovacances, Oogolo…) et passez par les comparateurs de prix pour acheter des billets d'avion (Easyvols, Bravofly, Expedia, Go Voyages…). 

 

Volez avec des compagnies low-cost depuis et vers des aéroports secondaires : 

La plupart des grandes villes ont un aéroport secondaire, plus petit. C’est à cet aéroport que la plupart des vols low-cost arrivent et partent car les frais d’atterrissage y sont moins chers. Renseignez-vous sur les compagnies aériennes qui transitent vers ces aéroports.

En France, les vols RyanAir partent de l’aéroport de Beauvais au lieu de Charles de Gaulles ou Orly. A Los Angeles, vous pouvez vous rendre à Long Beach, un aéroport proche de la ville, au lieu d’atterrir à LAX.
A Kuala Lumpur, Air Asia, la plus grosse compagnie aérienne à bas prix de l’Asie, vole vers un aéroport très éloigné de l’aéroport principal (et propose des trajets en bus pas cher vers la ville !).

La plupart du temps, vous ne payez que les taxes sur ces billets low-cost. C’est donc une très bonne alternative aux vols des compagnies standard lorsque cela vous est possible.
Le service sur ces vols est très limité mais ils vous permettent d’économiser beaucoup d’argent.

Pensez à vérifier à quelle distance du centre-ville se situe l’aéroport. Parfois, le transport de l’aéroport au centre-ville peut rendre le coût total de votre transport low-cost plus cher qu’un billet normal. Mais en général, les vols low-cost restent de bonnes affaires.

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires