comment payer moins d’impot sur le revenu – déduction des impôt pour travaux

Catégorie: | Tags: Non classé

 

plusieurs pistes pour pouvoir beneficier de déductions d’impôts très avantageuses destinées au plus grand nombre.

Versez une pension alimentaire à destination de vos enfants.

Vous avez un enfant âgé de plus de 25 ans et il a besoin de votre aide pour subvenir à ses besoins ? Vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu jusqu’à 5753 euros de dépenses par an. Ces charges doivent concerner uniquement la vie courante : habillement, logement, frais de santé, nourriture… Pour bénéficier de cette déduction, vous devez joindre des justificatifs (factures) à votre déclaration fiscale. Et, cerise sur le gâteau, même si votre progéniture réside encore au domicile familial, l’administration fiscale vous accordera une déduction forfaitaire de 3309 euros et ce sans aucun justificatif.

Faites des travaux.

Protection de l’environnement oblige, tout est bon pour inciter les contribuables à faire des économies d’énergie. Et quoi de mieux qu’une belle carotte… fiscale. Vous êtes propriétaire ou locataire et vous envisagez de  faire des travaux dans votre résidence principale pour réduire votre consommation d’énergie ? Bercy vous accorde un crédit d’impôt de 15 % à 50 % sur le montant dépensé. Un pourcentage qui varie selon la nature des travaux entrepris. Si vous êtes célibataire, le plafond ne doit pas dépasser 8000 euros, doublé si vous êtes en couple, plus 400 euros par enfant à charge. Et rassurez-vous : si vous n’avez pas la main bricoleuse, un entrepreneur est de toute façon exigé pour bénéficier de ce cadeau fiscal.

Employez une aide à domicile.

Dans un contexte où le marché de l’emploi est en crise, le secteur du service à domicile est en plein boom. La raison qui explique le succès de cette activité est toute simple : incitation fiscale. Aujourd’hui, ils sont près de 3 millions de Français à en bénéficier. Comment ça marche ?  Lorsque vous engagez une femme de ménage ou une nourrice, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 50 % du montant du salaire que vous lui versez. Le plafond de cette déduction est énorme : 18 000 euros par an.

Préparez votre retraite.

Epargnez et réduisez vos impôts en même temps. C’est ce qu’on appelle l’effet « deux-en-un ». Il existe, dans la panoplie de votre agence bancaire, un produit financier réglementé : le plan épargne retraite populaire (PERP). C’est un contrat d’assurance souscrit de façon individuelle et facultative, et accessible à tous. C’est aussi un placement créé par les pouvoirs publics pour inciter les Français à préparer leur retraite. Il offre également un choix en matière d’investissement : sécuritaire, équilibré ou dynamique. Il permet à l’investisseur de bénéficier d’une déduction fiscale : les versements effectués sur le PERP sont déductibles du revenu imposable à hauteur de 10 % de celui de l’année précédente. Seul bémol : l’épargnant doit attendre l’âge de la retraite pour profiter de son capital, et il ne peut sortir qu’en rente.

Investir dans le capital d’une PME

Les versements effectués en faveur du capital des PME bénéficient d’une réduction d’impôt de 25 % dans la limite annuelle de :

  • 20 000 €uros pour les célibataires,
  • 40 000 €uros pour les couples soumis à imposition commune.

Achat d’un véhicule non polluant

Demandez au père Noël de vous acheter une voiture au GPL, GNV ou à l’électricité, vous pourrez déduire jusqu’à 3 000 euros, si en plus, votre veille voiture finit à la casse…

Dons aux associations caritatives

Les dons permettent de déduire de votre impôts à payer de 66% à 75% des sommes versées. Vous serez largement sollicité pour effectuer vos dons en fin d’année…Nous n’en doutons pas. Vous pouvez également participer aux financements de syndicats ou de partis politiques, les réductions sont moindres, mais exsitent !

Investissement locatif

Investir dans un bien immobilier afin de louer peut être un investissement défiscalisant très rentable. Encore faut-il le faire correctement et ne pas se précipiter ! Le but est d’acheter pour louer… donc pour louer, il faut avant tout s’assurer que des locataires sont susceptibles de louer votre futur bien…

Site de référence

Puisqu’en matière d’imposition rien ne vaut la parole du Fisc lui-même, vous trouverez tous les détails et compléments d’informations sur le site des impôts : www.impots.gouv.fr

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires