blagues à en mourir de rire – les histoires qui font mourir de rire

Catégorie: | Tags: Non classé

 

Voici quelques histoires et blagues à  mourir de rire :

C'est un type qui marche dans la rue et qui croise un de ses copains.
- Tiens salut ! Mais qu'est ce que tu transportes dans ces 2 grosses valises?
- Ouvre, tu verras.
Le type ouvre une des deux valises, et il y trouve une espèce de gros insecte gluant, en fait, une mite géante.
- Qu'est-ce que c'est que cette bestiole ?
- Bah ! Tu vois bien, c'est une grosse mite.
- Ouais ! Et qu'est-ce que tu as dans l'autre valise ?
- Ouvre, tu verras bien. Le type ouvre la deuxième valise et là, il y a un gros nuage de fumée, puis un génie qui sort et qui lui dit :
- Fais un voeux et je l'exaucerais. Le type ne fait ni une ni deux, il demande :
- Je voudrais un milliard ! Alors, il lève la tête et il voit une fissure s'ouvrir dans le ciel et un gros truc tombe sur le sol : une grande table de billard !
- Hé ! Il est sourd ou quoi ton génie ? J'avais demandé un milliard, pas un billard!
- Et moi, tu crois que j'avais demandé une grosse mite ?


C'est un paysan de sa cambrousse natale qui a perdu (pour la n-ième fois) son chien. Il dit à sa femme :
- Dis l'ma'l'ie, l' chien a enco'l dispa'l'u.
- Vas-y voir un peu a la SPA (Société de Protection des Animaux).
Le bougre s'en va donc a la SPA pour récupérer son chien :
- B'jour monsieur, v'la. J'ai pe'l'du mon chien v'la deux jou'l et comme y revenait pas, je me d'mandais si vous pou'l'iez pas m'aider ?
- Est ce qu'il est tatoué ?
- Bien sur qu'il est-a moué.


- Je vais acheter cette toile dit le client au peintre.
- C'est une affaire, Monsieur. J'y ai passé dix ans de ma vie.
- Dix ans ? Quel travail !
- Eh oui : deux jours pour la peindre et le reste pour réussir à la vendre !


Une association de nains a monté un club de football, et, chaque dimanche, ses équipes jouent l'une contre l'autre. Après le match, tous vont dans un café où on leur réserve la salle du premier pour boire un vin chaud.
Un dimanche un client déjà éméché, accoudé au comptoir, voit soudain descendre dans l'escalier un, deux, puis trois, cinq, dix puis onze nains en maillot bleu qui traversent la salle, passent devant lui, et sortent dans la rue…
Il se frotte les yeux et recommande un whisky. A peine l'a-t-il bu qu'il voit un, deux, cinq, dix puis onze nains en maillot rouge descendre à leur tour l'escalier, passer devant lui, et sortir dans la rue. Alors il appelle le propriétaire du bistrot et lui dit à l'oreille :
- Patron, je voudrais pas vous inquiéter, mais je vous signale que votre baby-foot se fait la malle.


La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, beaucoup de gens paraissent brillants jusqu'à ce qu'ils ouvrent leur gueule…


C'est trois hommes dans une ville : Marc, Rien et Personne sont leurs noms. Personne tombe dans un trou, Rien demande à Marc d'appeler les flics. Marc y va et téléphone:
- Bonjour, je vous appel pour rien pour vous dire que personne est tombé dans un trou.


Un jeune homme annonce à sa mère qu'il est amoureux et qu'il souhaite se marier. Avec un sourire en coin, il lui dit :
- J'ai invité ma chérie et ses deux copines demain à prendre le thé à la maison. Je ne vais rien te dire, et tu essaieras de deviner laquelle des trois j'ai décidé d'épouser !
La mère accepte.
Le lendemain, il revient avec trois jolies filles. Ils passent au salon, discutent un bon moment, et finalement le jeune homme demande à sa mère :
- Alors maman, à ton avis, qui crois-tu que je compte épouser ?
- Celle du milieu.
- Waow, c'est super, tu as deviné !!! Comment as-tu fait ?
- Simple intuition, elle me tape déjà sur les nerfs…


L'intelligence, c'est comme un parachute, quand on n'en a pas, on s'écrase.


C'est Roger qui arrive au café, il s'installe au bar et le barman lui demande :
- Qu'est ce que vous buvez ?.
Roger dit :
- Quand Roger bois tout le monde bois !
Le barman ce dit il est généreux, il paye une tournée. Le barman sert boire à tout le monde. Une demi-heure plus tard, il a fini son verre et il dit :
- Quand Roger bois tout le monde bois !
le barman ce dit :
- Il est généreux, il en remet une deuxième.
Il la sert. Plusieurs tournées se passent. Le barman arrive près de Roger et lui dit :
- Il faudrait payer vous êtes à plus de 100 €.
Et Roger répond :
- QUAND ROGER PAYE, TOUT LE MONDE PAYE !

  

Catégorie:

 

Pas de commentaires